Contexte

Dans un contexte où les débats sur la consommation énergétique et le réchauffement climatique déchaînent toutes les passions, l'Accord de Paris sur le climat, tenu en 2015 lors de la COP21, a cristallisé la volonté mondiale de transitionner vers une politique plus éco-responsable et durable. De nombreux pays tentent d’ores et déjà de proposer des politiques apportant des solutions à ce problème, et le canton de Genève a pris les devants.

Le 2 décembre 2020, le Conseil d’État genevois a adopté le Plan directeur de l’énergie (PDE). Ce document explicite la stratégie énergétique du canton jusqu’à 2030, en fixant des objectifs quantifiables. Le leitmotiv de ce document est de consommer moins et mieux. Pour ce faire, ces objectifs gravitent autour de deux thématiques : la consommation et l’approvisionnement.

Dans le cadre de notre recherche, nous nous sommes penchés sur le thème de la consommation. Pour pouvoir atteindre ses objectifs, l’État doit travailler de concert avec les particuliers et les entreprises, et prévoit des mesures d’accompagnement allant dans ce sens et qui s’intègrent notamment à deux projets que nous avons analysé.

GEnergie

L’État de Genève et SIG unissent leurs efforts pour accélérer la transition énergétique du canton. En 2021, Genève dispose de 34 millions de francs pour favoriser les économies d'énergie et les énergies renouvelables au sein du parc immobilier genevois.

Depuis plusieurs années, les acteurs du canton se donnent les moyens de mettre en œuvre une politique énergétique en adéquation avec la stratégie énergétique 2050 de la Confédération, pour faciliter la sortie progressive du canton de sa dépendance aux énergies fossiles.

Dans un contexte d'urgence climatique, le Conseil d'Etat a décidé de renforcer les objectifs cantonaux. Concrètement, il a pour ambition de :

  • Réduire de 60 % les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030,
  • Atteindre la société à 2000 Watts neutre en carbone d'ici 2050.

SIG-éco21

Les économies d’énergie constituent un des éléments clés de la transition énergétique. Elles contribuent à la préservation des ressources naturelles et du climat et à la sortie du nucléaire tant à l'échelle locale que globale. Depuis 2007, le programme SIG-éco21 accompagne avec succès les Genevoises et les Genevois dans la réduction de leur consommation d’énergie et de leurs émissions de CO2.

Portant les objectifs de la Confédération (Stratégie Energétique 2050) et du Canton de Genève (société à 2000W), il a pour ambition de faire de Genève la région la plus efficiente au monde. SIG propose également de développer des partenariats avec des entreprises locales voire d’autres services industriels pour promouvoir les solutions concrètes développées par éco21.

Activités