Contexte

Les données numériques sont de plus en plus présentes dans la société. La collecte et l’utilisation de ces données doivent être réglementées mais contrairement au monde numérique, le monde juridique demande beaucoup plus de travail pour toute modification. La réglementation doit protéger le citoyen en empêchant l’utilisation abusive et frauduleuse de ses données.

L’utilisation massive d’internet donne au fournisseur de ces services une quantité de données ayant de la valeur aux yeux de certaines entreprises. De plus, le client n’a pas forcément conscience des données qu’il transmet et comment celles-ci seront utilisées.

La loi sur l’information du public et l’accès aux documents (LIPAD) pose un cadre et le préposé cantonal à la protection des données fournit les recommandations nécessaires en cas de doute.

En plus de l’utilisation des données, les entreprises publiques doivent être irréprochables sur l’utilisation de leur trésorerie ainsi que dans différents domaines qui peuvent être audités à tout moment par le service des audits interne.

Activités